Publié dans Argentine

Ushuaïa et la Terre de Feu

La Patagonie Argentine, suite. Et fin.

Et fin du monde, paraît-il, car c’est écrit partout « Fin del mundo »… Étrange tout de même.
Ushuaïa…

_20191017_205252

Vous imaginez ça comme dans la pub : une demoiselle prenant sa douche dans une belle cascade ? Eh bien, ce n’est pas du tout ça. Personne n’est assez fou ici pour aller se laver dehors, et encore moins pour aller barboter dans des eaux à 5°C. Publicité mensongère donc.

On est plus près du documentaire sur une terre reculée, même si on n’a pas croisé Nicolas.

_20191016_095340

On est sur l’île de la Tierra del Fuego.

Bordée de côtes morcelées, entourée de plaines plus ou moins marécageuses, remplie de lagunes, en son centre jaillissent les derniers sommets andins qui disparaissent parfois dans les nuages.

_20191017_205929

Nous sommes au début du printemps. Les paysages sont enneigés. Enneigés comme s’il venait de neiger (d’ailleurs, il vient de neiger), mais aussi enneigés comme si ça n’avait pas fondu depuis des semaines…

C’est féerique ; froid, mais féerique.

On y passe 5 jours, emmitouflés dans nos plus chauds vêtements. Ouf, les logements sont super bien chauffés. On est loin des chambres boliviennes à 10°C.

Le Parque Tierra del Fuego.

Tierra de nieve oui !!

_20191016_190928

En fait, c’est encore un peu tôt dans l’année, le mois d’octobre, pour aller vadrouiller à de telles latitudes…

Il y a trop de neige, et beaucoup de chemins ne sont pas encore accessibles. Dans le parc, les 3/4 des sentiers sont encore fermés. Mais on réussi quand même à s’y promener toute une journée. Bon, sous la neige par contre. Et la balade devient parfois un parcours d’aventure dans la boue ! Ou dans la tourbe plus précisément.

_20191016_190752

On croise par ci par là des oiseaux, et parfois même des gens. Bref c’est sauvage et plein de charme !

2019-10-16_10.06.15

Une balade sur les hauteurs de la ville, près du Glacier Martial, permet d’avoir une belle vue sur la baie.

DSC_3851

On marche sur une ancienne piste de ski. Le télésiège ne fonctionne plus donc les plus courageux montent à pied avec les skis ou le snow. En haut, le glacier est recouvert de neige, pas vraiment visible, mais les montagnes sont belles.

DSC_3843.JPG
Une autre randonnée hyper sympa est celle qui mène à la laguna Esmeralda, connue pour ses belles eaux couleur émeraude.

Le chemin est superbe. À cette saison, on marche sur un bon 50cm de neige tassée comme il faut. Et heureusement, parce qu’en dessous, ce sont des rivières et des marécages !

_20191016_190655

_20191017_205447

Au bout d’une bonne heure on arrive à la lagune… elle aussi recouverte d’un demi mètre de neige ! Pour la couleur, faudra repasser, en été si possible. À la place se trouve une étendue de neige, sur laquelle on peut même marcher !

_20191016_190547
Ici se trouve une lagune…

Et les pingouins, où c’est qu’ils sont hein ?

Alors, déjà, pas de pingouins dans le coin, mais des manchots. Mais comme on dit « Pingüinos » en espagnol et « penguin » en anglais, je ne vois pas pourquoi on ne parlerait pas de pingouins…

On espèrait les voir trottiner dans les rues de la ville, mais c’est raté. Dans les environs on les trouve uniquement sur l’île Martillo à une soixante de kilomètres à l’est d’Ushuaia. Ils viennent de l’Antarctique s’y reproduire et nicher d’octobre à mars. Quelques semaines plus tôt et on les loupait ! Tout ce voyage pour ne pas voir les manchots, pas moyen 😉

C’est donc parti pour un magnifique petit tour en bateau sur le canal de Beagle.

_20191016_095638
Le phare les Eclaireurs
_20191018_225500
Les Stars de l’Isla Martillo

_20191018_225548

La voilà la ville la plus au sud du monde : Puerto Williams, au Chili.
_20191017_205411
Tiens on a frôlé le 55 ème parallèle !

Et Buenos Aires ?!

Alors, on l’a visitée en peu de temps, dont une partie passée dans notre hôtel étoilé (avec sauna et jacuzzi dans la chambre s’il vous plaît !), et l’autre partie passée dehors sous la pluie (on a donc fait 3 musées en attendant que ça se calme)… Buenos Aires a des airs de Paris, grande ville moderne et agréable (et même climat 😉). Mais ce qu’on retient le plus c’est le Buenos Aires – Madrid…

_20191016_095659
On nous a dit de goûter aux produits locaux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s